Section Admin

Pseudonyme :

Mot de passe

Nos partenaires

Présentation

L'association « Arts et Décors sans Frontières » association loi 1901 a pour but de promouvoir les arts : peinture, sculpture, céramique, artisanat d'art et d'organiser des expositions artistiques, des animations ou des stages permettant d'élargir la connaissance dans ces domaines. Créée en 2007, par une poignée de bénévoles, l'association Arts et décors sans frontières, a multiplié ses expositions en 2008, du 1er juin au 30 septembre au Moulin à Tan de Druyes, mis à disposition pour l'association par sa propriétaire. Dans une ambiance très chaleureuse, sculpteurs, céramistes, peintres et artisans d'art, en tout 40 artistes se sont côtoyés pour offrir à plus de 2500 visiteurs des œuvres très diversifiées et fort appréciées. Le Moulin à Tan, lieu de rencontres avec les artistes est confirmé comme un lieu propice aux expositions d'été.

Situé dans la partie basse du village, l'ancien Moulin à Tan de Druyes propose : deux salles au rez de chaussée, une salle au 1er étage, une terrasse et un lieu couvert pour les pièces plus importantes : environ 300 m2 mis à disposition pour présenter au public les œuvres d'une dizaine d'artistes tous les jours de juillet et août de 15 à 19 heures. En dehors de la saison touristique, ces lieux peuvent être mis à la disposition d'artistes ou d'associations d'artistes (se renseigner des conditions auprès des responsables d'Arts et Décors sans frontières)

Le moulin à tan de Druyes fut construit au XIXème siècle. Les meuniers qui font fonctionner ce moulin se succèdent jusqu'en 1910 environ. Une machine à vapeur actionnait les différentes machines utilisées pour broyer l'écorce de chêne et la réduire en poudre : le tan qui servait à la tannerie pour tanner les peaux. Ce moulin cessa toute activité au début du XXème siècle et resta à l'abandon. La machine à vapeur fut donnée aux Amis du château de Druyes avant la revente du Moulin et de ses dépendances. L'espace restauré est mis désormais à la disposition des artistes pour des expositions durant la saison touristique.

Le tannage consiste à transformer une peau raide et putrescible en un cuir et fourrure souple et imputrescible. Le tannage était très lent. Les peaux étaient empilées entre deux couches de tan dans des cuves hermétiques et elles y demeuraient de 6 à 12 mois. Ensuite, les peaux étaient assouplies (corroyées) et séchées. Les tanneries qui avaient besoin de beaucoup d'eau pour laver les peaux étaient toujours installées au bord des cours d'eau et elles sentaient très mauvais.

Le tan est l'écorce que l'on réduit en poudre au moulin à écorce. On utilise le plus souvent de l'écorce de chêne. Les écorces de chêne se récoltent principalement au printemps lorsque la sève monte et est la plus abondante. Les bûcherons écorcent les chênes en pratiquant deux incisions circulaires autour des troncs de l'arbre, l'une à la base, l'autre en haut du tronc. On fend ensuite la couche corticale ainsi délimitée en bandes longitudinales. Ces bandes coupées à 1m, 1, 50 m sont mises aussitôt à sécher durant 2 jours sur des châssis en bois. Les bandes sèches sont liées en bottes calibrées de 16 à 18 kg chacune. Les bottes d'écorce sont amenées au Moulin à tan par chariots tirés par des bœufs ou des chevaux. Elles sont ensuite stockées dans un hangar proche du moulin à tan . Le tan est ensaché puis transporté jusqu'à la tannerie.

© Arts & Décors Sans Frontières - 2018 © Code & Design by LBIE